Réponse  de la Préfecture